Saint Gervais sur Mare
Accueil Contactez-nous EN DE
lamalou les bains

Rubriques

Partenaires

Visite virtuelle Lamalou les Bains

Sur les pas de Compostelle

A 350 mètres d'altitude, entouré des Monts d'orb et du massif de l'Espinouse...

Saint Gervais sur Mare

Sur les pas de Compostelle...

A 350 m d’altitude, entouré des Monts d’Orb et du massif de l’Espinouse (sommet à 1 124 m), zone de partage des eaux entre versants méditerranéen et atlantique, Saint-Gervais bénéficie de deux influences climatiques.
Celles-ci lui offrent une étonnante diversité de végétation et de paysages. Cette richesse fait le bonheur des randonneurs et des pèlerins de Saint-Jacques de Compostelle qui y parcourent la dernière étape méditerranéenne de la voie
d’Arles (GR 653) .
Saint-Gervais-sur-Mare est aussi une cité médiévale qui recèle un riche patrimoine architectural: église et chapelles, ruelles tortueuses, anciennes maisons de maître ou d’artisans, vestiges de remparts, enceinte et tours du château du Pioch,  castrum de Neyran…
 
Saint-Gervais-sur-Mare est la destination idéale des amateurs de tranquillité, amoureux de la Nature et passionnés d’Histoire.

Infos :

  • Une adresse à ne pas manquer : La maison Cévenole des Arts et Traditions Populaires (Présentation d'objets anciens, découverte des vieux métiers, importance du châtaignier et du charbon dans l'histoire locale...)

www.saintgervais-hautlanguedoc.fr

  • Le Chemin de Compostelle : le chemin d’Arles ou Via Tolosana (GR 653)

Cette voie est un cheminement de 1590 km d’Arles à Compostelle dont 740 km sont en France. En réalité, elle est même le prolongement d’un chemin européen partant de Bari en Italie passant ensuite par Naples, Rome, Nice, Aix en Provence avant de rejoindre Arles.Un peu d’histoire : Le pèlerinage de Compostelle prend un remarquable essor au Moyen-âge. Les pèlerins empruntent des voies antiques, mais aussi des routes et des ouvrages d’arts construits à l’origine pour faciliter les échanges commerciaux. De nombreux édifices religieux de style roman y furent édifiés. Les pèlerins ont coutume de fixer sur leur manteau une coquille St Jacques qui deviendra un signe de reconnaissance et le symbole du pèlerinage.A cette époque, les pèlerins étaient portés par un fort sentiment religieux et espéraient, en ce cheminement, le rachat de leurs fautes et le renforcement de leur foi.Cette tradition a connu une longue période de déclin jusqu’au XXème siècle.Dès lors, l’engouement pour le pèlerinage vers Compostelle n’a cessé de croitre au point de figurer aujourd’hui parmi les destinations les plus empruntées.La beauté des paysages traversés, la richesse de la faune, de la flore et du patrimoine historique et culturel rencontré a fait que l’ensemble des Chemins de Compostelle a été déclaré Itinéraire Culturel Européen en 1987 et classé au patrimoine mondial de l’Unesco en 1998.Depuis quelques décennies, marcheurs de la foi et randonneurs aux motivations diverses s’y côtoient en bonne intelligence et partagent cette philosophie que l’important n’est pas seulement la destination, mais le chemin.

Sur le territoire de Grand Orb courent près de 50 km de cette mythique voie d’Arles passant par Joncels, Lunas, Le Bousquet d’Orb et St Gervais, avant de continuer vers le Tarn.Le marcheur y parcours les dernières étapes méditerranéennes dans les Monts D’Orb avant de gravir l’Espinouse et sa ligne de partage des eaux entre versants Méditerranéen et Atlantique où la double influence climatique confère une étonnante diversité de végétation et de paysages.Le patrimoine bâti est également abondant sur ce tracé : Abbaye médiévale de Joncels, ponts et église de Lunas, castrum de Neyran, ponts, église et chapelles de St Gervais sur Mare. Sans oublier les chemins caladés et bordés de murs en pierre-sèche, les bergeries et séchoirs à châtaignes qui longent le parcours.

S’engager sur un chemin de Compostelle, c’est partir à la découverte d’un mythe, d’une aventure et d’un patrimoine bâti et culturel exceptionnel. C’est la volonté de se questionner, de se ressourcer, de savourer la liberté. C’est aussi la rencontre de l’autre, quel qu’il soit, avec qui on va faire un bout de chemin ou qui nous accueille le temps d’une nuit… C’est toute un philosophie !

Sources :
Atlas des chemin de Compostelle – Patrick Mérienne éd. Ouest-France,
Topo Guide FFRP GR 653,
K. Itty

 

Nous vous proposons aussi...
Comment venir au Pays des Sources Informations sur les Activités Informations sur les Thermes
Le Pays des Sources
Lamalou-les-Bains
Hérépian
Les Aires
Le Pradal
Villemagne l'Argentière
Tourisme
Musées
Monuments et lieux dits
Sources et rivières
Une nature envirante
Votre séjour
Hôtels
Chambres d'hôtes
Meublés
Campings
Gîtes et autres
Informations pratiques
© Pays des Sources - Tous droits réservés
Contactez-nous
Mentions légales - Protection des données
Plan du site - Crédits
Une création de l'agence Oxynel