nd de capimont
Accueil Contactez-nous EN DE

Rubriques

Partenaires

Visite virtuelle Lamalou les Bains

Notre-Dame de Capimont

Lamalou-les-Bains

Notre-Dame de Capimont

Chapelle romane du XIIe siècle à laquelle fut accolé un ermitage du XVIIe, elle est le témoin du passé religieux des villages avoisinants.

Derrière l’édifice, un sentier escarpé mène à une petite chapelle au sommet d’un escalier monumental : c’est la chapelle de Sainte Anne, mère de Notre-Dame. De l’esplanade devant l’église une vue panoramique superbe s’étend de Carlencas au Caroux et du Pic de la Coquillade à l’Orb. (Pèlerinage le 15 août). Table d'orientation.

            

HISTOIRE :

Située sur une hauteur dominant à la fois Lamalou les Bains et Hérépian le site de Capimont a constitué très tôt une zone    d’habitat. Des découvertes attestent de son occupation au Néolithique et à l’époque Gallo-Romaine.

Autrefois s’élevait sur cette colline un oppidum, d’ailleurs on peut voir sur les versants nord et nord-est, des traces d’appareils de défenses; la plate-forme de Capimont représentant un poste d’observation idéal sur la Vallée de l’Orb.

L’origine du nom est très ancienne. Dés le XIIe siècle     l’écriture oscille entre Capimont, Capimon, Cabimon, ou Caprimon, mot qui signifie colline des cabris.

Les documents écrits mentionnent la chapelle de Capimont à partir du XIIe siècle. L’Abbaye de Villemagne l’Argentière est à   l’origine de sa création avec celles de St Michel de Mercoirol et St Pierre de Rhèdes, érigées à cette époque en paroisses .
 

Les paroisses du Poujol sur Orb, Hérépian, Les Aires, Lamalou les Bains n’existaient pas alors ; dans cette structure, ND de Capimont était comme St Pierre de Rhèdes et St Michel rattachée au temporel à l’Abbaye, qui fournissait les desservants de cette petite paroisse, et au spirituel relevée du pouvoir des Évêques.
 

A la fin du XVIe siècle, les guerres de religions ruinent  l’Abbaye, toutefois ND de Capimont semble avoir été épargnée de cette tourmente. Elle conservera son vicaire à demeure.

Au XVIIe siècle, avec la création de nouvelles paroisses,    ND de Capimont tend à être désertée, puis finira par dépendre de la paroisse du Poujol sur Orb.
 

Le 22 Août 1676, Monsieur de Thézan, vicomte du Poujol, fait construire à Capimont un logement appelé « Ermitage » pour assurer le service divin, desservi par des prêtres, gardiens du sanctuaire, appelés aussi « Ermites ». Une pension leur sera accordée par la générosité du Seigneur du Poujol.

Pendant 134 ans, dix ermites se succédèrent à ND de     Capimont et ce jusqu’à la Révolution pour laisser place plus tard à des gardiens bénévoles. Seuls les bâtiments subsistent à présent.

Association : Les amis de Notre Dame de Capimont - Mr Tenza tél. 04.67.95.82.47

Téléchargez la plaquette

Nous vous proposons aussi...
Comment venir au Pays des Sources Informations sur les Activités Informations sur les Thermes
Le Pays des Sources
Lamalou-les-Bains
Hérépian
Les Aires
Le Pradal
Villemagne l'Argentière
Tourisme
Musées
Monuments et lieux dits
Sources et rivières
Une nature envirante
Votre séjour
Hôtels
Chambres d'hôtes
Meublés
Campings
Gîtes et autres
Informations pratiques
© Pays des Sources - Tous droits réservés
Contactez-nous
Mentions légales - Protection des données
Plan du site - Crédits
Une création de l'agence Oxynel