Histoire Hérépian
Accueil Contactez-nous EN DE

Rubriques

Partenaires

Visite virtuelle Lamalou les Bains

Un peu d'histoire...

"Erepio"

       

Grâce à la présence de l'eau de l'Orb, de la Mare et du Rieu POurquié, Hérépian s'est doté de jardins potagers qui ont fortement contribué à sa renommée et son développement. Une courge, la "tuque", est alors devenue son emblème et ses "tuquiers" (producteurs de courges) ont même été la risée de bien des villages voisins.

Vers 1750, outre ses jardins, Hérépian possédait 4 ou 5 tuileries, une verrerie d'Art au POuget et une autre spécialisée dans la fabrication de bouteilles, rasée pour la construction de l'église actuelle. Jouxtant celle-ci, on peut voir quelques vestiges d'un château. L'ancien couvent avec son escalier et son plafond remarquables ainsi que ses fenêtres Renaissance, est aussi le témoin d'une richesse passée.

Au XIX siècle, des fours à plâtre et à chaux dressaient fièrement leurs cheminées dans le ciel. Au début du XXe, une autre activité était encore pratiquée dans le village : la vannerie. Les vanniers, installés devant leurs portes, tressaient paniers et corbeilles.

Actuellemnt, Hérépian peut s'enorgueillir d'avoir une fonderie aux productions diversifiées, une cave coopérative vinicole dont les vins de qualité ont été primés et une fabrique de fauteuils de théâtre.

Nous vous proposons aussi...
Comment venir au Pays des Sources Informations sur les Activités Informations sur les Thermes
Le Pays des Sources
Lamalou-les-Bains
Hérépian
Les Aires
Le Pradal
Villemagne l'Argentière
Tourisme
Musées
Monuments et lieux dits
Sources et rivières
Une nature envirante
Votre séjour
Hôtels
Chambres d'hôtes
Meublés
Campings
Gîtes et autres
Informations pratiques
© Pays des Sources - Tous droits réservés
Contactez-nous
Mentions légales - Protection des données
Plan du site - Crédits
Une création de l'agence Oxynel